NATURE

Subtitle

Yannick Le Boulicaut  -  photographe naturaliste  -     wildlife, nature photographer

Originaire du Golfe du Morbihan (Arzon), j'ai toujours "pratiqué" la nature, plus de 45 ans après avoir quitté cette région,  j'ai conservé cette passion pour les activités d'extérieur, que ce soit la randonnée, le kayak,  le VTT, l'observation de la faune etc.  C'est l'ouvrage de Jean-Marie Baufle et Jean-Philippe Varin, La Chasse photographique,  qui fut le déclencheur de cette vocation  pour la photo de nature  en 1976. Membre " à distance" de l'Association Sportive de la Chasse Photographique Française  (ASCPF)  dans les années 1980, je lançai avec quelques autres passionnés bretons l'APAB, l'Association des Photographes Animaliers Bretons pour ensuite rejoindre la Fédération pour la Photographie de la Faune Sauvage (FPFS) d'abord comme vice-président sous la présidence d'Alain Pons puis comme secrétaire. La vie associative m'a permis de côtoyer des photographes plus avancés que moi, donc de progresser, à la fois sur le plan technique et sur le plan du comportement sur le terrain. L'aventure de la revue  de l'ASCPF, Téléobjectif, me donna l'envie de publier; depuis les années 1980 je publie donc dans nombre de revues, Téléobjectif bien entendu puis Chasseur d'Images et PhotoFan, Nat'Images,  La Nature en France, L'Oiseau-Magazine, Wakou, ATLAS et bien d'autres. A ce goût pour l'image de nature s'ajoute une passion pour les mots, pour l'étymologie: je suis l'auteur de deux  ouvrages intitulés Tant qu'il y aura des oiseaux publiés en 1995 -Cahiers du CIRHiLL- et en 1998, le premier consacré aux noms d'oiseaux et à leur place dans les langues (français, anglais, espagnol, allemand, italien, portugais) le second aux oiseaux dans la littérature (ouvrages collectifs dans les 2 cas) et de plusieurs articles sur le sujet, dont une datant de juillet 2013 dans le N° 1 des Lyriades de la langue française.


Born in a small fishing village in Brittany (France), I have always been interested in nature and more particularly shore birds.  I started wildlife photography as early as 1978, was involved in the creation of several associations and magazines.  I currenly work on exhibits, presentations and articles concerning the etymology of bird names. I worked as a professional photographer for a number of years (illustration, reportage, weddings, workshops) . Conference speaker & public lecturer.

                                 

Concours: comme beaucoup de photographes passionnés, j'aime confronter mes images (ou diaporamas à une époque) à celles des autres; je participe donc parfois à certains  concours. J'ai été classé 2e au concours Nikon-France  en 2006 puis 1er en 2007, ai eu une image primée au "2011 Nikon Photo Contest International", j'ai été classé 2e également au concours de la Baie de Somme, ai gagné le 1er prix du festival de diaporamas de Lisieux dans les années 2000, époque héroïque (!) où l'on promenait sa lourde valise de projecteurs, 'topeurs' et autres magnétophones. Vive le diaporama sur clé USB!     

 

 

 

Offrande, photographie lauréate de plusieurs concours; le male, à gauche, passe le poisson à la femelle -tête la première- celle-ci accepta l'offrande et l'accouplement eut lieu immédiatement ensuite. Nikon F100 et téléobjectif f/4 AF de 300mm Nikon sur trépied et flash Nikon SB 26 déporté, Provia 100 ASA. Affût fixe (sur pilotis), suivi du couple sur plusieurs saisons avant destruction du site (assèchement du trou d'eau).

That particular image was published a great number of times; the male king-fisher offers a fish -head first- before mating  (the female is on the right-hand side); this photograph was taken from a blind with a Nikon F 100 and a Nikon f/4 AF 300mm in the Loire Valley area (Fuji Provia 100 ISO).

 

 

ExpositionsJ'expose depuis de très nombreuses années, à Angers où je suis domicilié mais aussi à Laval, Rennes, Paris (Cité des Sciences), Bourg-en-Bresse, Nantes,  ou en Baie de Somme au gré de Festivals de nature par exemple.

Est disponible en ce moment une exposition d'une trentaine de clichés récents montés sous verre intitulées "Bruissements de  plumes" , elle est accompagnée d'une projection PowerPoint sur l'étymologie des noms d'oiseaux (de la bernache au pipit, de la spatule à l'aigrette en passant par le hibou), d'une conférence sur la couleur et les oiseaux ou encore d'une conférence sur l' avifaune du Val de Loire. Une version pour enfants  est également disponible. Un diaporama "L'armée des longues plumes" (20') dont la musique fut écrite par mon frère Franck est également présenté depuis plusieurs mois (écoles, maisons de la nature, Grand Théâtre d'Angers en novembre 2013 par ex...) ainsi qu'un diaporama "Des saisons et des lumières" présenté à Angers en mai 2011 et "Broken Dreams" présentant des images du désert Chihuahua à la frontière mexicaine.

Une exposition Miroir de Loire fut présentée en  décembre 2014 et janvier 2015 à la Bibliothèque des lettres de l'UCO (3 place André Leroy, entrée libre) puis à la Médiathèque Toussaint à Angers, une vingtaine de tirages extraits du livre agrémentés des haïkus réunis ou écrits par Patrick Gillet.   

Activité plus récente: 

Une présentation intitulée Plumes de Loire est désormais disponible, conçue à la demande de l'Office de Jumelage de la Ville d'Angers pour une animation en juin 2015, ce PWP (version bilingue disponible également) illustré de mes images, propose une sélection d'espèces du Val de Loire avec commentaires ornithologiques et/ou étymologiques.  Elle fut présentée  à la Bibliothèque des sciences de l'UCO (en octobre 2016).

Merci à l'agence bancaire CIC du centre-ville d'Angers d'avoir exposé mes images tout janvier 2016. 

Conférence sur les oiseaux du Val de Loire aux membres du Club des Plantagenêts, 4 février 2016, à l'UCO le 20 septembre (amphi Fauvel), en mars 2017 au membres du Club Agora.

Exposition "Si... terre" présentée à l'Université d'Angers (Maison de la recherche) fin juin 2016; réalisée par Blandine Charrier avec mes images, ces 10 grands panneaux associent littérature et écologie. Cette exposition circulera dès octobre 2016 dans les écoles et autres lieux culturels, elle fut présentée au public angevin le vendredi 30 octobre aux Angevins à la Médiathèque Toussaint dans le cadre de la Nuit Européenne des Chercheurs.

 

 

 

 

 

Le lien suivant vous conduit dans une visite virtuelle de l'exposition Miroir de Loire et vous propose une vidéo:

http://www.etud.uco.fr/portaildoc/images/expositionsvirtuelles/miroirdeloire/entrer.html

 

           

Ici une femelle de grèbe castagneux avec son petit au Nikon 200-400mm sur rotule Arca-Swiss; le terme castagneux et le terme châtaigne sont similaires; à noter la couleur châtaigne du cou de l'adulte. Cette image figure dans le calendrier NIKON 2011 (mois de mars) il s'agit du 2011 Calendar  Nikon Photo Contest International.

A little grebe and chick from a floating blind. Nikon VR 200-400mm and  Nikon speedlight SB-800 (fill-in flash). This photoas chosen to illustrate to the 2011 International Nikon Calendar for the month of March.

 

Type d'images - Type of images
Matériel et techniques - Gear and techniques

Après un classique passage par le Zenit B pour le soixantenaire que je suis, j'ai longtemps utilisé du matériel Minolta (SRT 101 puis XGM, X700) pour passer en Nikon à la sortie de l'excellent  F801S. Je suis resté fidèle à la marque noire et jaune (F90 puis F100), complétant mon parc d'objectifs et de flashs au fil des années. Le numérique rentra dans ma vie de photographe par le D70S qui fut remplacé par un D200 puis un D300s, un D3S  et le D4  plus récemment remplacé par le D5. De la même manière mon fidèle téléobjectif f/4 de 500mm AIP fut remplacé par un AFS 200-400mm VR et le f/2,8 de 180mm par un  AFS 70-200 mm VR1, la qualité des zooms étant à ce jour excellente, même associé à des multiplicateurs de focale comme le 1,4. Le nouveau minuscule F/4E de 300mm FP vient de rejoindre ma besace et a fini par remplacer le zoom 70-200mm tant il est léger, maniable et dépourvu de vignetage.

Un AFS 105mm de F/2,8  me sert pour la macrophotographie, qui avouons-le n'est pas ma tasse de thé.  Pour les images de reportage j'utilise principalement un AF F/1,8 de 85mm, un 45mm PC-E pour l'architecture ou la reproduction (comme la broderie de Nicole Renard) et un AF F/1,8 de 50mm. Je suis adepte inconditionnel des trépieds  (Gitzo et Fiesol), rotules (Arca Swiss, Giotto et  tête pendulaire Wimberley) ou bean-bags même si j'ai tendance à me servir du F/4  AF 200-400mm à main levée avec le "grip" de chez Kirk depuis que j'ai le  Nikon D5 (hauts ISO obligent!).

Pour la photographie autre que naturaliste, j'utilise le système PocketWizard (Mini TT1 et TT5) pour déclencher mes flashes Nikon à distance sans câble, il s'agit d'un remarquable système radio de gestion des flashes en TTL! J'ajoute que leur service est remarquable (réponses rapides et efficaces sur des points très techniques).

Pour la post-production, je travaille quasi essentiellement avec  Nikon View comme table lumineuse et tri puis de Nikon NX2 pour le développement des fichiers Raw; la disparition de NX2 (dont le système des U-Points est très efficace) est dommage pour les utilisateurs de ce système.

I currently work with Nikons  D4 & D5 and a variety of lenses from a Nikon 20 mm to a VR1 200-400 zoom lens. Most of the time I shoot from blinds. I almost always use tripods (Gitzo, Giotto or Fiesol)  with a  sturdy Arca Swiss monoball or a Wimberley though I sometimes shoot with the  Nikon 200-400mm hand-held using the Kirk "Grip". My usual software is Nikon NX2 and View NX2 for checking and sorting. I try to avoid post-producing (except the typical cropping, adding some sharpness...), I never "photoshop".

When in need of artificial light, I currently work with the Nikons SB-600 and SB-700 and the PocketWizard system which is extremely efficient and easy to use (in i-TTL). Their support service is extremenly efficient and friendly too.

 


 J'ai toujours pratiqué la technique de  l'affût qu'il soit terrestre ou flottant (voir images dans galerie); l'affût permet à la fois de ne pas stresser inutilement les espèces observées et de travailler dans des conditions optimales avec trépied, flash etc.  L'affût flottant que j'utilise est des plus classiques: un U en contreplaqué marine fixé sur 8 bidons récupérés, structure en tube de câbles électriques, le tout recouvert de toile de camouflage. Des pays/régions comme l'Islande ou la Floride cependant offrent une faune dont la distance de sécurité est souvent très courte, l'approche (raisonnable) est donc possible.

Most of the time I work from blinds (like the floating-blind shown in the gallery about 'tips and techniques') so as not to stress the fauna but in many places such as Iceland or Florida where I have regularly photographed, it is easy to approach birds or to wait for them.

 

Photographes de nature - Wildlife photographers

La photographie passe souvent par la lecture et la visite d'expositions, en effet l'oeil s'affûte en regardant les images des autres et en lisant les expériences des autres photographes de nature. Rien n'est pire que de se concentrer sur son propre travail, même s'il est bien d'arriver à sa propre 'signature'.

Here is  a series of sites where you can find great photos and all kinds of information about wildlife and photography, Art Morris'  is probably my favorite one as he focuses his interest on shore birds. 

 

Parmi mes photographes favoris:


Arthur MORRIS: photographe américain, spécialisé dans les limicoles et autres échassiers. Sa signature c'est le travail du fond; ses fonds sont toujours très recherchés et mettent en valeur ses images. Il habite et travaille en Floride et anime de nombreux stages. The Art of Bird Photography a été ré-édité (Birds as art Books) est un cours de photo de nature très complet, disponible en CD sur son site.

www.birdsasart.com

 

Art WOLFE: j'ai dévoré ses livres, ai passé en boucle sa cassette vidéo tournée en Alaska dans les années 1990. Art Wolfe parcourt le monde et rapporte des images qu'il sait commenter avec précision et élégance.  Vanishing Act aux Editions Bullfinch est une ode au mimétisme par exemple.

 

Fabrice CAHEZ: Remarquable photographe et écrivain raffiné, Fabrice Cahez, depuis son Terre de Renard,  sait offrir des images renouvelées d'une nature proche.Visitez son site sans retenue, lisez et relisez ses livres, la culture visuelle naturaliste  qui manque à beaucoup de débutant, s'acquiert par des livres comme Le rêve matin ou L'Allier, rivière à plumes

http://www.fabricecahez.com

 

Maurice Chatelain: infatigable photographe qui arpente les montagnes, anime des stages et est toujours prêt à partager ses émotions photographiques.

www. sable-et-glace.com

Actualités - News

 

Exposition et animation le 26 septembre 2008 au théâtre du Quai à Angers; 1500 visiteurs sont passés voir les chercheurs angevins présenter la facette plus "populaire" de leurs travaux. J'y présentais une animation pour les enfants (52 familles ont fait le concours), ceux-ci devaient trouver des noms d'oiseaux grâce à des indices présents sur mon affût monté pour l'occasion dans le hall du théâtre. Le 25 septembre 2009, le même type d'animation fut présenté, cette fois sous la forme d'une projection intitulée " De la parade à l'oisillon". Durant les vacances de Pâques je fus présent au Festival de l'Oiseau de Picardie. 

Parution d'un article Coureurs de grèves dans PhotoFan  N° 22 (octobre 2008) avec plusieurs images récentes de limicoles. C'est le second, après un article sur le martin-pêcheur dans le N° 4.

Conférence à l'Université d'Angers le 14 novembre 2008 sur la grammaire de l'image (Du chaos à la structure/ From chaos to design), le 16 mai 2009  sur la taxonomie,l'ornithologie et la traduction,

Le 3 mai 2010 à 18h30 conférence sur le mimétisme chez les oiseaux dans le cadre d'un cycle de conférences (UCO, 3 place André-Leroy, amphi Diès, entrée gratuite) sur le langage des couleurs. Diaporama numérique "L'armée des longues plumes" (musique de Franck Le Boulicaut).

Exposition, conférences et animations lors du 20e Festival de L'oiseau en Baie de Somme  en 2010.

Diaporama numérique L'armée des longues plumes disponible à la projection (durée 20').

Publication of an article on shore birds in Chasseur d'Images in October 2008, a series of conferences and presentations either on photography (University of Angers in November '08) or on the translation of bird names (UCO, May '08).

Diaporama numérique "Des lumières et des saisons" présenté à Angers le 2 mai 2011.

Conférence "Taxonomy, ornithology and translation", Université St Edward's, Austin (Texas, USA) le 21 février 2012, conférence identique à l'université américaine de Southern Illinois University at Edwardsville le 25 avril 2014.

 

Conférence à ANTHROPOLE, Université de Lausanne (Suisse) le 9 mai 2012, "Ornithology and translation" suivi du diaporama "L'armée des longues plumes".

Diaporama Broken Dreams présenté le jeudi 29 novembre 2012  à l'Université d'Angers (MSH), 19h00 dans le cadre du colloque "Jardins et mythes". Images du désert Chihuaha (frontière mexicaine)  et des Chizos Mountains. Musique écrite par Franck Le Boulicaut comme d'habitude.

Conférence illustrée au Grand Théâtre d'Angers le mercredi 9 octobre 2013 à 18h00. Voir lien suivant:

http://www.leslyriades.fr/spip.php?article482

Cette conférence fut donnée au Lyons Club d'Angers le lundi 27 janvier 2014 à l'invitation de Michel Bernardin.

Conférence à la Maison de la recherche de la Sorbonne (Paris) le 4 mai 2015, "Taxonomie, ornithologie et traduction".  A partir d'exemples illustrés, dans le cadre d'une journée d'étude Humanités et sciences de la culture (organisée par Astrid Guillaume & François Rastier), j'ai présenté une vision historique de l'évolution de la perception du monde des oiseaux.

 

 

Conférence le 8 février 2016 dans le cadre du cycle Héritage et Patrimoine de l'UCO (Angers); une partie de la conférence intitulée Les mots-voyageurs fut dédiée à l'évolution des noms d'oiseaux. 

Animation d'une table-ronde dédiée à la traduction et à la poésie (à partir de mon livre Miroir de Loire), le dimanche 20 mars 2016 dans le cadre du Printemps de la Poésie, Angers. 

_________________________________________________________________

Parution d'un livre d'art consacré à l'artiste Nicole Renard, Jean - patience et prière;  une broderie de 140 mètres de long et 42cm de large. J'ai réalisé ce travail avec un Nikon D3S et un Nikon 45mm PC acheté pour l'occasion. J'ai  dû construire un portique à l'aide de 2 trépieds afin de pouvoir faire dérouler la broderie (7 rouleaux de 20m) sous l'objectif. Pour les détails de l'oeuvre j'ai utilisé un ancien Nikon 105mm macro monté sur une colonne d'agrandisseur Krokus bricolée et un Nikon 45mm PC.  Voir la galerie dédiée à ce travail.

Le livre fut publié aux Editions Singulières (Sète). Ce travail de reproduction est très minutieux, faute d'éclairage approprié dans le musée de Rocheservières  (Vendée) où les broderies étaient stockées, j'ai dû travailler en extérieur, déplaçant (à l'aide la fille de l'artiste, Yseult) la table de travail et le portique en fonction de la course du soleil par une température proche de 0°. Des réflecteurs blancs permirent soit de bloquer la lumière trop crue (en début et fin de journée) soit de renvoyer un peu de lumière le soir. Le défi fut de rendre la matière (fils de coton ou de soie), de restituer les couleurs fidèlement et de ne pas trop montrer les inévitables défauts liés au stockage (la toile étant souvent plus pliée que roulée). Des clichés de l'artiste in situ et des reproductions  de documents anciens retraçant la genèse du projet "fou", complétèrent le travail. En cours de chantier le déclencheur souple électrique Nikon me lâcha, seul accessoire que je n'avais pas en double! Je dus donc monter sur la table, jambes écartées,  pour déclencher à la main... Pour chaque image j'ai pris 3 clichés en backettant légèrement (+ 1 & -1). la post-production fut extrêmement longue et fastidieuse mais le résultat est à la hauteur de mes espérances et surtout  de celles de l'artiste. La question de la gestion du moiré fut également critique car photographier une trame à l'aide d'une autre trame (capteur) peut se réveler gênant (voir articles dans Chasseur d'Images sur le sujet).

Voir  la Galerie Nicole Renard  artiste.

Participation le 26 septembre à la rituelle Nuit  Européenne des Chercheurs à Angers (Grand théâtre, centre ville, entrée gratuite) avec une présentation sur la taxonomie et la traduction. Toutes les heures, jeu-concours gratuit et tirages à gagner!

 

Vient de paraître (octobre 2014) Miroir de Loire - Mirror of the Loire, anthologie de haïkus sur la Loire de Patrick Gillet; j'ai traduit les textes  du français à l'anglais et illustré l'ouvrage (photos de paysage, faune), type "beau livre" aux Editions Patrimoine & Médias. prix 35€ (me contacter, port gratuit).

Dédicaces  avec Patrick Gillet à la librairie Contact  (rue Lenepveu)à Angers de 16h à 18h00, le samedi 1er novembre 2014 à la Librairie Richer...

 

 

Welcome